Mes

Révélations

Tirer le Bréchet

Mis à jour : nov. 3

  • Un bréchet est un os de volaille de la forme d'un Y

  • En anglais, on dit un wishbone (l'os des vœux)


La Légende

a été créée par les Génies pour vous faire croire que vous n'avez pas besoin d'une Lampe Magique pour avoir ce que vous désirez. Depuis ce jour, les gens continuent de tirer le bréchet en espérant que la magie se répandra sur eux. Mais ce qu'un bréchet veut plus que tout est similaire à ce que l'on veut tous : être rejoint par notre moitié. Et si on est séparé, on fera tout ce qu'il faut pour être de nouveau ensemble parce qu'il n'y a qu'un cœur pour deux. Le magie activée pendant la cassure en deux branches du bréchet accorde un vœu et fera que les deux joueurs se retrouveront toujours.



La Règle

  1. Tomber sur un bréchet

  2. Choisir un 2eme joueur

  3. Tirer chacun une branche jusqu'à la cassure

  4. La magie s'active

  5. Celui qui a la plus grosse branche obtient un vœu

  6. Les 2 joueurs finiront toujours par se retrouver




L'Histoire

(texte inspiré de A.Zeletzki v.Potschenitz - 15 avril 2017)

remonte aux Étrusques qui vivaient dans l’actuelle Toscane. Ils lisaient les oracles divinatoires en dessinant une grille sur le sol remplie par les lettres de l'alphabet étrusque. Des graines étaient disposées sur chaque case et une volaille était consacrée. Les scribes notaient la séquence des lettres que la volaille choisissait de picorer et les prêtres locaux interprétaient pour prévoir le futur et répondre aux questions de la cité.


Ensuite la volaille était sacrifiée et le bréchet mis à sécher au soleil afin que les gens aient encore accès au pouvoir de l'oracle même sans avoir mangé de la volaille sacrifiée. Les gens pouvaient tenir un instant le bréchet à la main, le caresser (sans le casser !) et ils formulaient leurs prières.


Les Romains conquérants ont adopté certaines coutumes étrusques. Et à un moment donné est venue la coutume de briser l’os pour obtenir un voeu. On ignore factuellement pour quelle raison ! (la raison est expliquée dans le paragraphe légende de cet article). Les Romains ont traversé l'Europe y compris les îles britanniques et les Anglais ont adopté la coutume du wishbone. La tradition s’est exportée avec les colons anglais.


Sa forme de V ou de Y évoquant l’entre jambe humaine donc la vie et la fécondité ainsi qu’un fer à cheval a porté à faire de l’os des vœux un porte-bonheur. Certains bijoutiers proposent depuis la fin du siècle dernier des petites amulettes représentant un bréchet à porter en pendentif.


Queen Cindy - L'Enchanteresse

le 3 novembre 2020


​© 2020  Corporation Cindy Malka

Toutes reproductions interdites

Contenu protégé par les droits d'auteur