Parlons Voyance

Mis à jour : août 1


Lorsque l'on parle de Voyance, la pensée collective pense les idées reçues suivantes :

" Cela n'existe pas"

"C'est péché et c'est interdit dans les religions "

" C'est lire l'avenir ,c'est un don (du ciel) réservé à certains élus. "

" C'est un don transmit par les liens du sang "

"C'est un don et un don ça ne se fait pas payer "

Dans les prochains paragraphes de cet article et dans mes révélations. Je transmets mon avis personnel de praticienne passionnée et habitée par son Art.

Je m'engage à faire cela à la manière la plus simplifiée possible.

Je reprends :

" Cela n'existe pas "

C'est FAUX

Les personnes qui avancent que cela n'existe pas font partie de ceux qui n'ont jamais subit une consultation de voyance traditionnelle

La bonne réponse est :

Oui la Voyance n'existe pas, tout comme les limites que tu as dans ton esprit :) et tout comme la cuillère de Matrix

" C'est péché et c'est interdit dans les religions monothéistes "

C'est VRAI

La bonne réponse est :

Dialoguer avec l'invisible, autrement qu'avec D., manipuler des supports ésotériques tels que les cartes, pendules et tout autre support ou demander des conseils d'existence à quelqu'un d'autre que ton livre sacré aidé de ton Rabbin, de ton Curé ou de ton Imam est quelque chose qui peut terriblement entacher ton âme, te déconnecter de ta foi en toi et c'est interdit dans les religions. Voilà pourquoi, il est essentiel d'être averti.

Je classe la consommation de voyance dans la même case que les jeux d'argents pour adultes, la vie la nuit, l'alcool, la drogue et la prostitution.

Le sens du danger -> l'abus. (voir l'article sur l'abus)

En somme, en dehors de sa religion, chercher à trouver la vérité, est un vicieux, sinueux et dangereux chemin. Cela étant démontré, j'affirme pouvoir apprendre, à qui me le demande, à manier l'Art de la lecture des lignes du temps sans en passer par une vérité ésotérique et en respectant intégralement les lois de sa religion.

" C'est lire l'avenir et c'est un don (du ciel) réservé à certains élus "

C'est VRAI ET c'est FAUX

La bonne réponse est :

La voyance est le fait de lire des états d'âmes, des pensées, des signes de l'invisible et des cycles du passé, du présent et du futur.

La voyance est un don. OUI. C'est un talent naturel que l'on a pour l'Art de la médiumnité (voir l'article Parlons du mot Médium). C'est un talent qu'il faut comparer, à celui d'un chanteur de musique, d'un dessinateur de dessin ou d'un chef de cuisine. Nous sommes tous aptes à chanter, dessiner, cuisiner, mais nous ne sommes pas tous virtuoses. Et il faut comprendre qu'au même titre, ce talent s’affûte avec l'expérience et le développement du savoir pour créer son propre savoir-faire afin d'être un Maitre/un Expert/un Artiste. Et c'est alors que l'on parle d'un don

" C'est un don transmit par les liens du sang"

C'est FAUX

La bonne réponse est :

C'est un talent naturel, une prédisposition. Certains s'en rendent compte et d'autres non. Certains en font une activité lucrative, de par leurs dispositions, et certains en font un passe-temps qu'ils offrent gracieusement de par leur positions personnelles quand à ce talent. Et tandis que d'autres n'en feront jamais rien car ils en ignorent tout et/ou le rejettent. Il en reste, néanmoins évident, que d'être né de parents qui pratiquent permet d'être présenté plus tôt que d'autres à cet Art.

Et enfin, je n'oublie pas de faire plaisir également aux psycho-spirituo-généalogistes en précisant que Oui, nous ne naissons pas dans telle famille par hasard et qu'il est évidemment souvent question d'héritage vibratoire de ses ascendants à transcender.

" La voyance est un don et un don ça ne se fait pas payer "

C'est FAUX

Exemple concret n*1 : Prendre de la farine, de la levure et de l'eau, les mélanger correctement, confectionner et passer au four pour ainsi en faire du pain. Dans le langage commercial, cela s'appelle créer de la valeur ajoutée à la matière première. Et donc, par le fait de sa transformation, le prix passe de prix matière première à prix produits finis.

Exemple concret n*2 : Faire vibrer ses cordes vocal, en faire une mélodie, l’enregistrer et vendre son disque. Dans le langage commercial, cela s'appelle faire de la valeur ajoutée à ses cordes vocales. Et le prix passe de rien à quelque chose. Car celui qui fait vibrer ses cordes vocales vient de créer de la valeur ajoutée en créant, enregistrant et offrant à la vente une mélodie.

A comprendre : Si tu vis en France et que tu t'es toujours demandé ce que signifie le sigle TVA sur tous les tickets de caisses de ce que tu achètes, et bien, c'est une TAXE SUR LA VALEUR AJOUTée. C'est-à-dire une taxe sur le chiffre d'affaires que rapporte ce que l'entreprise crée. Le prix de vente soldé ou le bénéfice et la valeur ajoutée ne sont pas systématiquement le même résultat. Le montant de la valeur ajoutée est définit en fonction de la réputation de l'entreprise et de sa clientèle visée.

Si tu ne peux pas créer tout seul la valeur ajoutée dont tu as besoin, tu te dois de la payer à celui que tu mandates pour ce faire.

Concernant la Voyance : Je prends l'exemple d'un tirage de cartes

Avoir les cartes, c'est ma matière première. Les battre, les poser savamment sur la table et les passer au crible à l'aide de ma médiumnité pour sortir du four un verdict précis. Mon verdict précis rendu est ma valeur ajoutée.

En somme : Je viens d'exposer mon premier argument concernant le fait qu'une séance de voyance se DOIT d'être rémunérée. Pour avoir un second argument à ce propos, je t'invite à lire mon article Il y a toujours un prix à payer. Merci de le lire pour comprendre pourquoi toute personne transmettant de la valeur ajoutée par son talent, son art ou son service se doit de se faire payer par un moyen ou par un autre

Moi ma valeur ajoutée dans la vie c'est de démontrer à quel point ton chemin et tes rêves sont fantastiques, intéressants et qu'ils méritent de se battre

Et toi quelle est ta valeur ajoutée dans la vie ?

Le 16/03/2018

Cindy Malka

0 vue

​© 2020  Corporation Cindy Malka

Toutes reproductions interdites

Contenu protégé par les droits d'auteur