Mes

Révélations

Toujours être belle pour passer les frontières

Mis à jour : août 1

Ma Douce Mère (comprendra qui pourra) a toujours tenu à ce que je possède un passeport en cours de validité.

C'est un indispensable ! Une obligation ! Un devoir ! Un devoir de Femme !

Oui ! Car dans la vie ma cherie "everything is possible"

Un peu comme ce collectionneur de Mercedes qui s'est marié avec une femme qui s’appelle Mercedes

Douce Maman dit que la photo de mon passeport doit être lumineuse, que la photo du passeport est vraiment importante !

Comme-ci, entre deux correspondances, j'allais me marier avec un agent de douane !!

Ou plus sympa : me faire recaler de l'avion pour mocheté sur papier glacé !!

Je ne comprenais pas, j'entendais sans valider et je pensais cette idée futile.

Ce que je veux dire en écrivant cet article :

Passer une frontière revient à ouvrir une porte magique. Porte enfouie à l’intérieur de nous, vers la découverte d'un nouvel extérieur, d'un nouvel état d'esprit.

d'un nouveau monde et d'une nouvelle façon de se rencontrer soi-même.

Chaque ville possède une âme et une morale qui va avec. C'est toujours une nouvelle expérience de se déplacer. Et même si on a l'habitude d'aller au même endroit. On y va toujours pour apprendre quelque chose. (Article sur le pouvoir des Villes en construction)

Ce que je me promets notamment en l'honneur de ma Douce Mère : Que ce soit la photo ou l'état de mon passeport, la tenue que je porte, l'état d'esprit ou encore l'état de ma maison, je choisis de partir à ma rencontre sous mon meilleur jour en faisant de la Paix et de la Beauté mon allié


25/01/2017

Cindy Malka

21 vues

​© 2020  Corporation Cindy Malka

Toutes reproductions interdites

Contenu protégé par les droits d'auteur